Le 30 janvier dernier, Andrew Wilson, PDG d’Electronic Arts, a présenté le rapport financier annuel de l’entreprise, pour l’année fiscale 2017-2018 (de mars à mars). Les résultats qui y sont affichés sont décevants pour l’éditeur qui affiche une perte de 186 millions de dollars, due en grande partie à la grande réforme fiscale américaine fin 2017. Mais il convient d’aller au-delà et d’analyser plus précisément les chiffres publiés par les équipes d’Electronic Arts, et de révéler les non-dits de ce rapport, et ainsi tenter de mieux comprendre le possible avenir de la franchise Sims.

Que disent les chiffres sur Les Sims 4 ?

Le premier point révélé dans le rapport concerne la base de joueur des Sims 4. Bonne nouvelle, cette dernière a augmenté de 35% d’une année sur l’autre, depuis le lancement du jeu en 2014. Cela démontre un véritable dynamisme pour la franchise, probablement soutenu par les sorties de nombreux DLC, et la portage du jeu sur consoles en 2017. Ce sont des chiffres encourageants quant à un éventuel prochain opus. Pour rappel, en répondant à un fan il y a 3 ans, SimGuruGrant avait affirmé que si les Sims 4 n’était pas un succès, il n’y aurait pas de Sims 5. Vu les résultats présentés, on peut donc supposer qu’un futur opus est en développement, et que l’annonce devrait bientôt avoir lieu.

“We’re not working on Sims 5. We’re not thinking about Sims 5. If Sims 4 isn’t successful, there won’t be a Sims 5.” –

Cependant, Electronic Arts, face à ce succès, pourrait continuer de concentrer ses efforts sur Les Sims 4 pendant encore quelques années. Ce sont en effet les extensions du 4e opus qui rapportent le plus : « Les Sims 4 : Chiens et Chats » a enregistré la meilleure performance, tous jeux EA confondus, sur le trimestre d’octobre à décembre 2017. L’éditeur est donc fortement tenté d’user de ce procédé pour augmenter ses profits. Et la tendance s’observe depuis la première extension. De nombreux thèmes similaires ont fait l’objet de contenus additionnels séparés, et en voici quelques exemples :

Illustration
Des thèmes similaires distingués en plusieurs extensions

Il apparaît très clairement que ces trois thèmes auraient pu faire chacun l’objet d’un seul pack d’extension à 39,99€.

Un jeu de base incomplet ?

Ce besoin pour les joueurs du jeu d’acheter sans cesse une bonne partie – voire la totalité – des extensions sorties confirme le lourd constat que le jeu de base est incomplet et manque cruellement de contenu. Electronic Arts tire donc largement parti du fait que pour palier ce manque, les joueurs sont prêts à tout pour profiter d’une expérience de jeu complète et allonger la vie du jeu de base. D’ailleurs, ce phénomène s’est facilement observé dans un évènement récent et a priori anodin : les développeurs du jeu, qui étaient en visite aux studios en Australie, avaient tous changé leurs photos de profil sur Twitter, au profit de pictogrammes verts semblables à ceux des kits d’objets, présentant chacun des insectes différents. Peu après, plusieurs sites d’actualité du jeu se sont empressés de publier des articles concernant un possible kit d’objets sur le thème des insectes. En réalité, il s’agissait simplement d’une blague de la part des SimGurus, qui avaient trouvé ces pictogrammes sur le site d’une entreprise d’anti-nuisibles. Cela en dit long sur l’estime qu’ont les SimGurus pour la communauté – communauté qui s’est d’ailleurs, pour une partie, réjouie de la venue d’un tel kit.

Une blague des développeurs qui en dit long sur l’estime qu’ils ont pour les joueurs

Un possible rachat d’Electronic Arts par Microsoft ?

Dans tous les cas, le bilan est très positif pour Les Sims 4. Si on peut difficilement prévoir la date d’annonce du prochain opus, on peut imaginer qu’Electronic Arts n’est pas prêt d’abandonner l’opus actuel. En effet, en plus de 4 ans, seuls quatre packs d’extensions sont sortis, contre 6 pour Les Sims 3. De plus, des extensions comme « Saisons » et « Université » ne sont toujours pas annoncées, alors que ces dernières sont les plus demandées et sont celles qui rapportent le plus à l’éditeur. Il ne faut pas oublier également que le portage des Sims 4 et de ses extensions est très récent sur console. Enfin, dans le rapport, il est indiqué que 5 genres différents de nouveaux jeux sur 3 plateformes différentes seront commercialisés, dont les Sims sur mobile.

Mais au-delà des Sims 4, EA fait face à de nombreux couacs. L’entreprise a en effet été élue comme la cinquième entreprise la plus détestée des Etats-Unis. Les raisons de ce classement sont multiples, mais les principaux points évoqués concernent la manœuvre menée ces dernières années pour maximiser le profit tout en sacrifiant l’originalité et l’innovation. D’ailleurs, l’entreprise pourrait bien être rachetée par le géant Microsoft, pour la somme de 135 milliards de dollars. Microsoft, qui peine à vendre ses consoles et qui ne dispose que de peu d’exclusivités souhaite booster ses ventes de XBOX notamment, et envisage donc de passer par la case rachat. Le projet n’en est qu’à l’état des discussions, et il est difficile de dire si la transaction s’effectuera ou non, et quelles en seront les conséquences pour la licence Sims, le cas échéant.

Dans tous les cas, à la fin de son rapport, Electronic Arts conclut en citant ses franchises fortes, et Les Sims est en première position. Le concept du jeu, qui fête ses 18 ans cette année, ne prend pas une ride et continue de séduire malgré toutes ces années, ce qui lui présage un bel avenir !


Venez en parler sur le forum !

9 Commentaires

  1. Encore un article complet et maîtrisé @Ryad ;)

    Perso' j'étais PAS DU TOUT au courant de cette négociation qui a lieu entre Microsoft et EA, je pensais même que l'éditeur se portait très bien ! Apparemment c'est pas le cas :roflmao: Ils ont fait scandale en plus il y a pas longtemps avec la sortie de leur dernier jeu Star Wars, Battlefront II. J'ai lu des rumeurs comme quoi Disney aurait fait pression sur eux pour désactiver les contenus payants abusifs au vu du la réputation qu'ils étaient en train de se taper :banghead: Tant mieux j'ai envie de dire, on sait tous que EA a la main facile quand il s'agit de DLCs :<

  2. Perso' j'étais PAS DU TOUT au courant de cette négociation qui a lieu entre Microsoft et EA, je pensais même que l'éditeur se portait très bien ! Apparemment c'est pas le cas :roflmao: Ils ont fait scandale en plus il y a pas longtemps avec la sortie de leur dernier jeu Star Wars, Battlefront II. J'ai lu des rumeurs comme quoi Disney aurait fait pression sur eux pour désactiver les contenus payants abusifs au vu du la réputation qu'ils étaient en train de se taper :banghead: Tant mieux j'ai envie de dire, on sait tous que EA a la main facile quand il s'agit de DLCs :

    J'en ai pas parlé parce qu'on pourrait écrire un article à part entière juste sur ça :mdr: Ah là là :roll:

  3. déjà bravo pour l'article, je partage  :D xD

    concernant son contenu, eh bien je suis triste de voir que les gens sont des moutons a ce point,  :c

    si un rachat signifie reprise de la franchise dans le bon chemin alors oui ! les sims 2 et 3 ont rapportés des sommes record non ? alors en quoi cela les gainerais d'approfondir leur 4 ème opus ! :banghead:

    au contraire, une très belle conclusion qui m'a remis le sourire, oui 'jaime les sims et j"ai plus que hate de voir les sims 5  :joyful:

  4. J'ai lu l'article à la va vite. (par manque de temps)

    Je te remercie déjà du temps que tu as pu consacrer à ceci.

    Je pense que vu à quel point la licence a pu leur apporter masse, ils ne sont pas près d'arrêter en ci bon chemin.

    La phrase de SimGuruGrant a surtout été la pour inciter clairement les joueurs à acheter le jeu.

  5. Bon article ;)

    Juste pour la petite info : Microsoft ne fait que de simples recherches de rachat potentiel comme il le fait depuis des années, sans forcément vouloir réellement racheter tel ou tel studio. Mais le nombre de bonnes ententes entre MS et EA depuis plusieurs années pourrait rendre ceci réalisable.

    Et EA a souvent eu l'habitude de se faire passer pour l'enfant malade, je trouve, alors que leurs profits restes stables. D'ailleurs, je ne suis pas certain qu'EA se laisserait tenter par un rachat, notamment parce qu'EA n'est pas un simple studio comme MS a déjà acquis par le passé, mais un ensemble de studios (DICE, Bioware,…) et qui a des marchés avec d'autres grandes sociétés multimédia.

    Etre racheté par MS, cela pourrait signifier que des licences deviennent des exclusivités de la marque. Or, je doute que Disney (jeux Star Wars entre autre) ou la marque FIFA soit d'accord pour voir son nombres de joueurs réduits de moitié voir plus (selon la proportion PS/Xbox sur tel ou tel jeu). Mais MS pourrait laisser ces licences multiplateforme et se tourner vers les studios plus ciblés de Crytek ou DICE (Battlefield, Mirror's Edge) pour y piocher des exclusivités.

    Mais personnellement, je trouve MS très fainéant niveau créativité. Avec leurs ressources, ils ont largement les moyens de rivaliser avec Sony et Nintendo en terme d'exclus.

    —-

    Pour en revenir aux Sims, je ne sais pas si l'on peut dire que les Sims 4 soit un tel succès au vu des promotions fréquentes, ce qui était moins le cas sur les Sims 3 ou 2…

    Ils ont fait scandale en plus il y a pas longtemps avec la sortie de leur dernier jeu Star Wars, Battlefront II. J'ai lu des rumeurs comme quoi Disney aurait fait pression sur eux pour désactiver les contenus payants abusifs au vu du la réputation qu'ils étaient en train de se taper :banghead: Tant mieux j'ai envie de dire, on sait tous que EA a la main facile quand il s'agit de DLCs :

    Mais ces micro-transactions vont finalement revenir :mdr: EA ne se montre gentil jamais trop longtemps :D

  6. Encore un bon article @Ryad !

    Voir que les Sims est la première licence de EA me déprime je crois que mon "espoir" pour un Sims 5 pour avant 2020 et reprenant les "codes" des anciens avec surtout des DLC COMPLET et pas des DLC version IKEA X $$$ s'envole…  :'(

    Je ne compte même pas les féliciter, et je "rajoute encore de la terre de ma tombe pour Les Sims"